ce qu’il faut retenir de la journée du 4 novembre

De meilleurs chars et des missiles plus rapides. C’est ce que l’Ukraine obtiendra dans les prochaines semaines grâce aux 400 millions de dollars d’aide que Washington a promis vendredi 4 novembre. Au lieu de fournir de nouvelles armes, les États-Unis préfèrent moderniser les équipements ukrainiens, comme les chars T-72, dont la conception remonte à l’ère soviétique, ainsi que les missiles anti-aériens. Franceinfo résume les derniers développements sur le front de guerre en Ukraine.

Selon les autorités d’occupation, il n’y a pas de couvre-feu à Kherson.

Quelques minutes après l’annonce, les responsables pro-russes sont revenus vendredi sur leur déclaration.“Couvre-feu [allait être] Commandé dans la ville de Kherson, qui continuera.[it] 24H/24″ Une déclaration de Kirill Stremusov, chef adjoint de l’autorité d’occupation russe à Kherson, initialement sur Telegram. Il a ensuite supprimé sa vidéo initiale, la remplaçant par une autre vidéo montée, où le couvre-feu n’était plus mentionné, sans expliquer les raisons du montage.

Lire Aussi :  DIRECT. Guerre en Ukraine : l'armée russe clame qu'elle poursuit son cessez-le-feu malgré des tirs constatés des deux côtés

Vladimir Poutine dit que les citoyens de Kherson devraient être « absents ».

Le président russe a déclaré vendredi que les civils de Kherson “doivent être évacués” des zones de guerre “dangereuses”. Le ministère russe de la Défense a également indiqué vendredi que plus de 5 000 civils quittaient leur domicile “chaque jour” depuis la reprise mardi des évacuations de la région de Kherson.

Lire Aussi :  STOOF International présente le SUV blindé Trojan avec protection maximale certifiée

Olaf Shöltz fait appel à l’influence de Xi Jinping.

Le chancelier allemand Olaf Schulz a expliqué lors d’une visite à Pékin vendredi qu’il avait demandé au président chinois Xi Jinping d’user de son “influence” sur la Russie pour arrêter sa “guerre d’agression” contre l’Ukraine. Il a également appelé Vladimir Poutine à “ne pas refuser” la prolongation de l’accord d’exportation de céréales ukrainiennes, qui doit expirer le 19 novembre.

Lire Aussi :  Le programme du 14ème Festival international de la mode en Afrique dévoilé à Rabat

La Turquie et la Russie enverront gratuitement des céréales en Afrique.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine ont convenu d’aider des pays comme “Djibouti, la Somalie et le Soudan”. L’agence publique Anadolu a rapporté que le président Ergoğan était également “satisfait” de la décision de la Russie de revenir à l’accord conclu le 22 juillet à Istanbul. L’accord est particulièrement important pour les pays les plus pauvres, qui connaissent de graves crises alimentaires et certains sont confrontés à la famine.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button