Christophe Beaugrand présente ses excuses après avoir participé à une campagne polémique contre l’homophobie: “Je pensais la méthode provoc’ mais efficace”

Sur Twitter ce matin, Christophe Beaugrand a pris la parole à la suite d’une campagne choc pour la Fondation Le Refuge, dont la mission est d’héberger provisoirement des jeunes LGBT+ victimes d’homophobie. Mais la campagne a suscité la polémique ce week-end.

« Chers amis, en tant qu’ambassadeur de la Fondation Le Refuge. J’ai participé à une campagne choc sur un faux site pour “supprimer” son enfant. Je m’excuse sincèrement auprès de tous ceux qui ont été offensés”, écrit le journaliste sur son microblog Twitter.

Et ajouter: « J’ai pensé à une méthode provocatrice mais efficace. Je pense que l’essentiel reste le message que nous avons envoyé. malheureusement, il y a des centaines de familles qui veulent que leur enfant sorte de leur vie.” “C’est pour ça que Le Refuge travaille dur quand on déménage, parfois on peut faire des erreurs, désolé encore”, conclut-il dans son message.

Lire Aussi :  Star Academy : la production alerte les téléspectateurs sur une grosse arnaque, faites attention !

Tout a commencé dimanche dernier lorsque Christoph Bjogrand a posté un message sur son compte Twitter, mettant en garde les internautes contre un “sale site homophobe qui propose d’aider les gens à supprimer leur enfant gay des photos de famille”. Il les a invités à « signaler le site » qui « donne envie de vomir ».

Lire Aussi :  il vend 100 000 billets de concert en huit heures !

Sur le site en question, on peut lire la présentation suivante : “Votre enfant est sorti et vous en avez honte, supprimez-le de votre vie pour toujours grâce à l’intelligence artificielle.” “Vos photos de famille, d’anniversaire ou tout autre souvenir seront créées en un instant”, a poursuivi la présentation.

Hier, Christoph Bogran a fait un discours sur le réseau social pour préciser que “ce site n’existe pas”. “D’autre part, chaque année, des centaines de parents tentent de “supprimer” leurs enfants de leur vie. C’est pour ça que Le Refuge existe”, a déclaré le journaliste en se référant au site internet de la fondation pour faire un don.

Lire Aussi :  Des zizis qui intriguent dans cette galerie d’art toulonnaise

.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button