COP27: La question de la création d’un fonds d’indemnisation pour le climat à l’agenda – France – Updated

je fais un cadeau

par Gloria Dickie

SHARM EL-SHEIKH, ÉGYPTE (Reuters) – Les délégués participant à la 27e session de la conférence annuelle des Nations Unies sur le climat, la COP27, qui s’est ouverte dimanche en Égypte, ont convenu d’entamer des négociations pour créer un moyen de paiement pour les pays riches. les pays pauvres, qui sont les plus vulnérables au changement climatique.

Pendant plus d’une décennie, les pays riches ont refusé de négocier sur les pertes et les dommages dus au réchauffement climatique ou sur tout moyen d’aider les pays pauvres à faire face au changement climatique.

Le président de la COP27, M. Sameh Shoukry, a déclaré lors de la séance plénière qui a ouvert la conférence, à laquelle ont participé 190 pays, que cette décision créait pour la première fois un “système stable” pour résoudre la question des accords financiers.

Lors de la COP26 l’an dernier à Glasgow, les pays riches ont ainsi bloqué la proposition, voulant prolonger de trois ans la discussion sur la question.

Lire Aussi :  Promo PS4, PS5 : 9 excellents jeux vidéo à moins de 10 euros sur le PlayStation Store

Discuter des “pertes et dommages” ne conduira pas à une obligation de payer ni même à une obligation de reconnaître la responsabilité, mais cela devrait conduire à une décision “d’ici 2024 au plus tard”, a ajouté Sameh Shoukry.

Cette question est susceptible de provoquer plus de conflits que lors de la réunion précédente, car la guerre en Ukraine, la hausse des prix de l’énergie et la menace de récession ont à la fois renforcé la réticence du gouvernement à garantir le financement et la nécessité pour les pays les plus pauvres d’en bénéficier.

Les discussions de samedi soir avant l’événement “ont été très difficiles”, a déclaré Harjeet Singh, responsable de la stratégie mondiale pour Climate Action Network International. “Les pays riches, en premier lieu, n’ont jamais voulu que perdre et que les dommages soient à l’ordre du jour.”

D’autres ont critiqué la faiblesse des engagements sur l’emploi, tout en reconnaissant que discuter formellement de la question obligera les pays riches à collecter davantage sur la question.

Lire Aussi :  Text-to-image : et l'IA transforma les mots en pixels

“Ils s’attendent à plus de coopération de la part des pays riches, et l’Allemagne est prête à cela, tant en termes d’argent que de gestion des blessures et des pertes”, a déclaré la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock dans un communiqué.

L’Allemagne veut lancer lors du sommet un “bouclier contre les risques climatiques”, une initiative sur laquelle elle travaille avec des pays à risque de réchauffement climatique comme le Bangladesh et le Ghana.

Le Centre international sur le changement climatique et le développement, un organisme environnemental basé au Bangladesh, a qualifié ces annonces de “bonnes nouvelles”.

“Le vrai travail commence maintenant pour faire de l’argent une réalité”, a déclaré Salmeel Huq, directeur du centre.

(Texte de Gloria Dickie, texte français de Caroline Pailliez)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEIA503K-BASEIMAGE

Soutenir la littérature chrétienne

je crois en soutenir le Journal chrétienun vrai médium fait passer le message à travers le filtre de l’Evangile.

Lire Aussi :  Persona 5 Royal : ce jeu PS4 culte arrive sur Nintendo Switch, PS5 et sur le Game Pass, tout ce qu'il faut savoir

Le Journal Chrétien étant un service journalistique en ligne reconnu par le Ministère de la Culture en France, vos contributions sont déductibles des impôts à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
Vous recevrez prochainement un reçu fiscal émis par J’aime l’infoune organisation d’intérêt général reconnue, qui vise à soutenir la prolifération de l’information et la protection de l’édition numérique indépendante et de qualité.

Si vous êtes une personne résidant en Francevos cotisations sont déduites de 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre impôt.

Si vous êtes une société française soumise à IR ou IS, 60% de votre contribution au Journal Chrétien est déduite de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5 ‰ de rendement. La réduction d’impôt sur les revenus dépassant ce plafond est reportable sur les cinq années suivantes du don.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button