ESSAI VOLKSWAGEN ID. BUZZ 2023

BUZZ L’ÉCLAIR DE GÉNIE !

dans la famille Volkswagen ID. Je veux Buzz ! Interprétation moderne du célèbre VW Combi T1, devenu une véritable légende sur quatre roues, l’ID. Baz entend poursuivre la success story de son illustre arrière-grand-père, qui a fêté ses 70 ans. Sur la route de l’infini et au-delà, sur les routes portugaises.

Style iconique. L’expression qui revient sans cesse chez certains constructeurs, marketing oblige, prend toute son ampleur en découvrant l’ID. Baz, le bus Volkswagen du 21e siècle. Disponible en deux variantes : Voiture de tourisme Pro 5 places et VUL Cargo 3 places, ID. Buzz est une véritable invitation au voyage en couple ou en famille entre amis.

IMMENSE ESPACE SUR PLACE!

Avec une bonne pièce d’identité. Le Buzz qui se respecte est construit sur la plateforme électrique MEB du groupe Volkswagen, qui est utilisée par les ID.3, ID.4 et ID.5, ainsi que les Skoda Enyaq iV et Audi Q4 e-tron. Comme le SUV électrique tchèque, l’ID. Le Buzz allonge son empattement de près de 3 mètres (2,98 m pour être exact) et cela profite directement à l’énorme espace à bord. Une fois à bord, notamment à l’arrière lorsque l’on accède aux portes latérales coulissantes électriques, l’espace est immense et le sera encore plus lorsque VW proposera la version “longue” 7 places. Sur la base de cette version Pro 5 places, un 2+2+2 6 places est également prévu. A son bord on retrouve une machine particulièrement accueillante avec plein de couleurs, plein de rangements et des petites astuces comme un intercalaire ID. Box , une boîte entre les deux sièges qui sert également de décapsuleur. Un intérieur éco-responsable avec l’utilisation de plastiques et tissus recyclés et l’absence de sellerie d’origine animale. IDENTIFIANT. Alors Buzz est végétalien. Les plastiques sont complètement durs et sonnent parfois même creux, mais les couleurs vives des différents éléments laissent une impression de qualité. La technologie embarquée est à la pointe de la technologie, avec un écran tactile de 10 pouces au centre de la console qui contrôle la quasi-totalité des fonctions du véhicule, véritable tour de contrôle des appareils de conduite, dont la nouvelle évolution du semi-conducteur structure. -conduite automatisée -autonome, charge, navigation et infodivertissement. Facile à prendre en main, le système est assez intuitif et rapide.

Lire Aussi :  Vendée : RockSea, un nouveau lieu unique axé rock ouvre ses portes en février

BUZZING À PROPOS DE SON DÉPASSEMENT

IDENTIFIANT. Buzz fait du bruit sur son chemin. Nous l’avons vu lors de nos tests à Lisbonne et dans les environs. La couleur bicolore de notre version de test Pro n’avait rien à voir avec l’intérêt du spectateur. Il y a d’innombrables pouces levés et autres échanges positifs avec d’autres conducteurs aux feux rouges de la capitale portugaise. Au volant et malgré la position de conduite surélevée, on retrouve l’ergonomie Volkswagen. Avec seulement quelques ajustements, les commandes tiennent parfaitement dans la main. La visibilité est excellente grâce à l’énorme pare-brise, et parce qu’il est extrêmement agile avec un rayon de virage équivalent au golf, l’ID. Le Buzz surprend par sa maniabilité et il est très pratique en ville, car à 4,71 m de long et surtout 1,98 m de large, l’ID. Il y a un bourdonnement en cours de route.

Lire Aussi :  Beau is Afraid sera "violent, sexuel et vulgaire" et promet d'être un gros choc

Sur le chemin ID. La Buzz est efficace et surprend même par ses accélérations avec 310 Nm de couple instantané malgré un poids à vide très conséquent de 2 407 kg. Un poids qui limite ses ambitions et ses performances (VMax à seulement 145 km/h, sinon la consommation explose) et qui crée tout de même une certaine inertie dans les virages plutôt bien gérée par le châssis quasiment sans roulis. Une suspension “allemande” assez ferme et bien imprimée, notamment aux places arrière, reste confortable même sur une route dégradée. Utilisant le même groupe motopropulseur que l’ID.3/4/5 avec son moteur électrique de 204 ch et sa batterie cargo de 77 kWh, pas de surprise en termes de consommation avec une moyenne en cycle mixte de 21,6 kWh constatée lors de notre essai. et rester dans les limites de vitesse et conduire plutôt (baba) cool. Une valeur proche de la certification WLTP qui est de 20,8 kWh/100 km. Ainsi, l’autonomie moyenne est d’environ +/- 350 km entre deux charges, selon le style de conduite et le profil de la route. La batterie se recharge complètement en 7h30 sur une wall box de 11 kW en courant alternatif, et en courant continu elle peut recevoir jusqu’à 170 kW de puissance, ce qui est suffisant pour restituer 5 à 80% de la capacité de la batterie avec une charge rapide au moins 30. minute.

Lire Aussi :  « Un Chien à ma table » : les âmes poètes des Bois-Bannis

Les fans de la grande époque hippie pourront sortir les tops et robes à fleurs, les pantalons évasés et les bandeaux autour de la tête. L’ID Buzz correspond parfaitement au modernisme et à l’esprit électrique de son grand frère iconique, le T1, car le hippie du 21ème siècle est chic, respecte la planète, et il apprécie aussi son petit confort et son ID. Buzz offre ce dont vous avez besoin avec beaucoup de matériel et de technologie, et surtout, un look que Buzz crée déjà.

Photos de Laurent SANSON

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button