La Thaïlande veut renforcer son économie grâce au tourisme médical

Le ministère de la Santé de Thaïlande a lancé le concept de « santé pour le bien » pour renforcer la santé économique du pays en promouvant le tourisme médical.

Le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul s’est félicité mardi 13 décembre du récent pic d’arrivées de touristes, qui a dépassé la semaine dernière les 10 millions depuis le début de l’année.

Voir: La Thaïlande atteint 10 millions de visiteurs le 10 décembre 2022

Le pays a franchi le cap à l’aéroport de Suvarnabhumi samedi, dépassant l’objectif d’arrivée de visiteurs pour cette année.

Ce chiffre reflète la forte reprise du tourisme depuis l’assouplissement de la pandémie de Covid-19 et des restrictions de voyage.

Le ministère a depuis adopté le concept de la santé pour le bien afin de renforcer le pays sur le plan économique en se concentrant sur sa promotion en tant que centre de tourisme médical et de retraites de bien-être, a-t-il déclaré.

Lire Aussi :  De combien le Smic va-t-il augmenter en janvier 2023 ?

À lire aussi : Pour booster le tourisme, la Thaïlande va créer un centre médical international à Phuket

Selon l’Association du tourisme médical, la Thaïlande s’est classée au 5e rang des destinations de tourisme de santé les plus populaires au monde l’année dernière.

Les facteurs qui font de la Thaïlande une destination populaire pour les touristes comprennent des normes élevées de soins médicaux, la qualité des traitements, des frais raisonnables et un coût de la vie abordable pour les personnes qui y restent longtemps pendant leur convalescence.

Concernant les “frais raisonnables”, il convient de noter que les étrangers doivent payer beaucoup plus que les Thaïlandais dans de nombreux hôpitaux, ce qui signifie que de nombreux touristes, non assurés, doivent faire appel aux dons pour payer de grosses factures d’hôpital après un accident.

Lire Aussi :  Pourquoi souscrire à une assurance professionnelle ?

Il y a aussi un visa médical et des infrastructures favorables, a précisé le ministre.

Voir: La Thaïlande lancera un nouveau visa pour les soins médicaux le 1er janvier

Le Dr Sura Wisetsak, directeur général du département de soutien aux services de santé, a cité une enquête menée par la Banque de Thaïlande (BoT) et le département de 30 hôpitaux l’année dernière.

Cela montre que les touristes venus se faire soigner ont dépensé environ 11,9 milliards de bahts, soit 47% de plus que l’année précédente.

La plupart des patients venaient du Koweït, suivis du Cambodge, du Myanmar, du Japon et de la Chine, et recherchaient principalement des traitements liés à leurs os, leurs articulations, leur système cardiovasculaire, leur métabolisme et la d-dentisterie.

Lire Aussi :  Patrick, trancheur de saumon à la main chez Guyader Gastronomie - Ces métiers qui misent sur les fêtes

Les cinq traitements qui ont généré le plus de revenus pour les hôpitaux sont :

  1. Problèmes cardiovasculaires
  2. Le métabolisme
  3. Le cancer
  4. Os et articulations
  5. Le système neurologique des personnes

Une enquête menée par l’Office du tourisme de Thaïlande en juillet et août sur les activités préférées des visiteurs pendant leur séjour dans le royaume a montré que la plupart des touristes appréciaient :

  1. Manger de la nourriture thaïlandaise (90 %)
  2. Visiter des salons de massage et des spas (48 %)
  3. Aller à la plage (48%)
  4. Visiter des lieux historiques (46%)

Selon la Banque de Thaïlande, les touristes médicaux étrangers ont dépensé en moyenne 35 000 bahts (950 euros) en traitements l’année dernière.


Source : poste de Bangkok

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button