Le corps d’un homme porté disparu depuis plus de deux mois retrouvé dans une malle en plastique, un suspect écroué

nécessaire
Le corps d’un homme de 25 ans porté disparu depuis près de deux mois a été retrouvé dans un conteneur en plastique au fond d’une cage d’ascenseur. Le suspect, un homme de 31 ans, a été placé en garde à vue.

Un homme de 31 ans soupçonné d’avoir brutalement assassiné un garçon de 25 ans porté disparu depuis fin septembre a été interpellé le 21 novembre près de Rouen (Seine-Maritime), où le corps de la victime a été retrouvé. Nous avons appris la découverte samedi par une source proche du dossier.

On a appris du parquet d’Evry que le suspect et son complice ont été déférés samedi devant le tribunal pour être inculpés de “tortures et actes cruels” et de “meurtre”. La victime, Marwan Suidi, habitait Lagny-le-Sec (Oise) et n’avait plus de nouvelles de sa famille depuis le 21 septembre où il passait une soirée chez un de ses amis à Arpajon (Essonne). Avant qu’Evry ne soit inculpé, sa famille a signalé sa disparition dans l’Oise et a ouvert une information judiciaire pour séquestration et séquestration.

Lire Aussi :  Carburant, gaz, téléphone fixe, Navigo : ce qui change en France au 1er janvier 2023

Trouvé dans un récipient en plastique

Après cela, l’enquête sera confiée à la police judiciaire d’Evry, et un groupe de 8 enquêteurs commencera son travail. Une source proche a souligné que le groupe, qui est très lié à la “vieille âme et à la vraie culture du crime”, à la fois “grande réaction” et usant de toutes les techniques, notamment pour retrouver les traces du jeune homme. enquête. “Avec très peu de signal, ils ont pu retrouver le suspect qui est passé au vert près de Rouen”, a-t-il expliqué. Immédiatement, ils ont couru près de la ville de Rouen pour le tester.

Lire Aussi :  Le point de vue de l’équipe de France sur les dessous de la fin de l’histoire entre Benzema et les Bleus

La douce histoire se déroule dans le milieu des Rave parties, où les drogues de synthèse circulent le soir. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime était décrite comme une victime du suspect, qui est rapidement devenu extrêmement violent. Une autopsie a révélé que Marwane Suidi, battue par son bourreau, est morte par strangulation. Pendant deux mois, le suspect transportait le corps de la voiture au sous-sol et dans la cage d’ascenseur. Les enquêteurs ont retrouvé son corps enfermé dans une boîte en plastique dans une cage d’ascenseur près de Rouen le jeudi 24 novembre.

Lire Aussi :  Hugo Lloris, avant France-Angleterre : « Une grande bataille »

Temps passé sur scène

La police technique et scientifique a montré un total de cinq phénomènes. “Leur engagement dure des heures et des heures”, a salué une source proche du dossier. Hormis le principal suspect et son complice, plus d’une demi-douzaine de personnes ont été interpellées dans cette affaire. La famille de Marwan Suidi a lancé un appel massif à témoignage sur les réseaux sociaux. Samedi, elle a posté un message sur Twitter indiquant qu’elle avait retrouvé le corps de l’homme.

Une source proche du dossier a souligné qu’il est important d’impliquer les enquêteurs du Département de la police judiciaire pendant de nombreux jours dans la résolution de tels cas, et s’est inquiétée des réformes préparatoires du BDS, ce qui serait une erreur d’entreprendre une telle tâche. . .

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button