LE CREISOT : Des élèves de seconde, du lycée Blum, ont visité des entreprises du bassin creusotin

Une belle opportunité de découvrir des métiers et des professionnels pour les jeunes adolescents qui réfléchissent à leur orientation

Les 35 élèves de la seconde promotion 1 (classe de culture scientifique « Aéronautique et Espace ») ont eu la chance de visiter deux entreprises : SAFRAN et BSE electronic ainsi qu’une réalisation du cabinet d’architecture AMD.
Ces visites ont eu lieu le jeudi 24 novembre, dans le cadre d’un concours d’écriture organisé par le Rectorat de Dijon et destiné à favoriser les rencontres entre les lycéens et le monde de l’entreprise.
Les 35 élèves de la classe de seconde 1 ont été répartis en trois groupes, ce qui a facilité les visites sur le plan pratique et aussi, sans doute, favorisé les échanges.

La visite de BSE electronic a été l’occasion pour ces adolescents de quinze ans de découvrir un milieu particulièrement dynamique, celui de l’électronique. L’entreprise creusotine a construit sa réputation en fabriquant des cartes électroniques et des équipements pour de multiples secteurs, dont certains paraissent inattendus aux adolescents. C’est notamment le cas en médecine. La diversité des commandes (de la petite série au très gros volume) passionne les jeunes lycéens et suscite de nombreuses interrogations.
La visite de BSE electronic a été suivie d’une visite du département Génie de la Mesure Physique de l’IUT du Creusot. Pour les jeunes lycéens, la visite a été riche. Les étudiants ont pu découvrir ce département dirigé par Marc Boulé et qui permet aux étudiants de se préparer à GOAL, un Baccalauréat Universitaire de Technologie. Cette dernière vise à former des généralistes industriels capables d’assurer le cycle de vie d’un produit industriel de sa conception à son industrialisation. Le GEII POCKET, quant à lui, dispense une formation aux techniques de conception et d’utilisation des systèmes électriques, électroniques et informatiques pour des applications professionnelles et industrielles. Les onze élèves de ce groupe étaient accompagnés de Mme Solène Perrin et Mme Delphine Dusson du Lycée Blum.

Lire Aussi :  Rappel des informations attendues des services de prévention et de santé au travail...

Pour les étudiants du groupe « SAFRAN », la visite encadrée par Mme Marie-Claude Carlet et M. Loïc Tabary a été l’occasion de découvrir l’un des fleurons technologiques du Creusot. SAFRAN dispose de 18 000 m2 de bâtiments et de plus de 200 salariés dédiés aux turbomachines à disque, l’une des principales composantes des moteurs CFM56 et LEAP. Les élèves ont pu visiter les ateliers et prendre conscience de la diversité des savoir-faire et des équipements que l’on retrouve dans un tel lieu. Depuis sa création au Creusot il y a vingt-cinq ans, SAFRAN n’a cessé de grandir et d’évoluer, comme en témoigne son récent atelier de 4 000 m2 entièrement dédié au moteur LEAP.

Le cabinet d’architecture AMD

Le groupe encadré par M. Miguet, professeur SVT et Mme Pied, assistante au laboratoire des sciences, s’est rendu dans la ville de Torcy où l’attendait l’architecte M. Benoit Contet. Là, les étudiants ont eu droit à une visite guidée d’une maison passive, un type de construction qui connaît un succès grandissant.
La maison passive se caractérise avant tout par une consommation énergétique extrêmement faible : voilà un concept qui a de quoi séduire en ces temps d’inflation des prix de l’électricité et du gaz ! Sa conception vise à utiliser la chaleur produite par ses habitants, mais aussi celle des appareils électroménagers et celle du soleil. Pour cela, nous choisissons une isolation extrême. La visite de cette très belle maison et son concept insolite suscite de nombreuses interrogations chez les lycéens, particulièrement sensibles aux questions liées à l’environnement.

Lire Aussi :  Finisterestes29 : l'entreprise de paniers d'aliments déclassés cherche un point relais à Guingamp

Ces visites contribuent à la constitution d’une culture scientifique et technologique et permettent souvent aux adolescents de découvrir un monde qu’ils connaissent très peu, celui de l’entreprise.
Mais le travail ne s’arrête pas là pour nos 35 lycéens !
Après les visites, il s’agit maintenant de rendre compte de ce qu’ils ont vu et appris. Ce sera l’objet du concours Entreprise à la une auquel ils ont présenté leur directeur et professeur de sciences physiques, M. Hélias et leur professeur de français, M. Cardi.

Le règlement du concours est très exigeant. Jugez par vous-même !
Les élèves ou étudiants sont invités à découvrir une entreprise et à rédiger, après une visite, un article de presse illustré d’une photographie. Les jeunes deviennent journalistes pour l’entreprise qui bénéficie d’une couverture médiatique. Plusieurs angles (options journalistiques) sont possibles pour la rédaction de l’article : – l’entreprise : activité, métiers, atouts, etc., – le chef d’entreprise ou professionnel de l’entreprise : parcours, motivations, quotidien dans l’entreprise, …, – l’innovation dans l’entreprise l’entreprise, – la démarche sociétale dans l’entreprise, ….
La grille d’évaluation indique les attentes du texte à rédiger :
– Titre informatif et incitatif
-Mise en page (mise en page colonne, boîte, etc.)
– Photo d’information avec légende
– Angle choisi par l’équipe (option journalistique) – quelques exemples : – l’entreprise : activité, métiers, atouts, … – le chef d’entreprise ou professionnel de l’entreprise : parcours, motivations, vie quotidienne dans – l’entreprise, … – l’innovation dans l’entreprise, – la démarche sociétale dans l’entreprise, …
-Pertinence et richesse des informations (chiffres, témoignages, etc.)
– Goulotte “ouverte” avec connexion au loquet
-Nombre de signes dans le corps du texte (2750 espaces maximum y compris hors titre et chapô)

Lire Aussi :  Région | Quand un vol Munich-Marseille est dérouté vers Nice, la galère commence

Demain, ils seront peut-être architecte chez AMD, ingénieur chez SAFRAN ou BSE electronic, mais en attendant, on attend d’eux qu’ils soient de bons journalistes et écrivent des articles de qualité !

Chez BSE électronique (photo Delphine Dusson)

A SAFRAN (photo : Loïc TABARY)
Maison passive construite par AMD (photo : Tiago MENDES)

Les enseignants de la seconde 1 et la direction du lycée de Blum tiennent à remercier les sociétés SAFRAN et BSE electronic ainsi que le cabinet d’architecture AMD pour leur accueil et leur implication dans ce projet au service des élèves..

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button