Le Zimbabwe met en orbite le premier satellite de son histoire

Nanosatellites CubeSat dans l'espace.

Le Zimbabwe a annoncé lundi 7 novembre le lancement de son tout premier satellite dans l’espace. Le petit bloc, pas plus gros qu’une boîte à chaussures, sert à prendre des photos de la Terre et à collecter des données. « L’histoire est en marche. #ZimSat1 est dans l’espace ! », Le porte-parole du gouvernement, Nick Mangwana, a salué cette décision sur Twitter Une étape scientifique importante pour le pays.

Lisez aussi ceci La Tunisie envoie son premier satellite 100% domestique dans l’espace.

La NASA a confirmé qu’un cargo à destination de la Station spatiale internationale (ISS) a été lancé à 10h32 GMT en Virginie (USA) transportant trois cubesats développés par le Zimbabwe, l’Ouganda et le Japon. “Les satellites prendront des photos de la Terre pour collecter des données pour la météo et la surveillance des catastrophes”a déclaré l’agence dans un post sur Twitter accompagné d’une photo de petits centres technologiques, chacun décoré d’un drapeau national.

Lire Aussi :  Nouveau projet académies porté par play international : la France apporte son accompagnement à l’Institut Diambars

Les images collectées seront également possibles et utilisées pour distinguer les sols nus des forêts et des terres agricoles. “Pour améliorer les moyens de subsistance des citoyens ougandais et zimbabwéens”a déclaré la NASA dans un communiqué.

Une économie dévastée

Le Zimbabwe travaille sur le projet – dont le coût n’a pas été divulgué – depuis 2018, après que le successeur de Robert Mugabe, le président Emmerson Mnangagwa, ait créé l’Agence nationale géospatiale et spatiale du Zimbabwe (Zingsa). L’annonce de la mise en orbite d’un satellite dans ce pays qui souffre de la pauvreté et d’une économie ruinée a provoqué une vive réaction sur les réseaux sociaux.

Lire Aussi :  « Bombe sale », « combats féroces »… Une semaine de tensions en quatre infographies
Lisez aussi ceci Des satellites appelés pour sauver les éléphants d’Afrique.

“C’est stupide de lancer un satellite alors que l’économie est faible. La pauvreté a augmenté au cours des cinq dernières années. Vous ne pouvez pas acheter une voiture lorsque votre famille meurt de faim.Par exemple, Andrew Gotcha, un utilisateur de Twitter qui se décrit comme un “analyste politique et économiste”.

Lire Aussi :  le directeur de l'AIEA dénonce des frappes "délibérées et ciblées" sur la centrale nucléaire de Zaporijjia

Le Zimbabwe est plongé dans une profonde crise économique depuis vingt ans et fait l’objet de sanctions internationales. Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé une nouvelle prévision de croissance à la baisse en septembre, principalement en raison d’une baisse de la production agricole.

Pour ne rien rater de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter. « Afrique du monde » à partir de ce lien. Tous les samedis à 6h du matin, retrouvez une semaine d’actualités et de débats organisée par notre rédaction. « Afrique du monde ».

Le monde avec l’AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button