les élus du personnel déclenchent leur droit d’alerte

HPB a annoncé il y a deux semaines « Gap France a été racheté par Go Sport38 millions de MNT. Niklas HALLEN / AFP

La marque textile a été rachetée par le groupe HPB en 2021, qui a annoncé qu’il rachèterait Go Sport, mais l’analyste examinera la situation financière de l’entreprise.

Des salariés sélectionnés de l’enseigne de prêt-à-porter Gap France ont exercé vendredi leur droit de grève pour s’informer sur l’état de l’entreprise, qui sera rachetée par le groupe HPB (Hermione, People & Brands) pour un euro en 2021. Annoncé pour la revente chez Go Sport. Lors du Comité central social et économique (CSEC), les élus de French Gap, dont ceux de la majorité CFDT, ont emboîté le pas de Go Sport en demandant la nomination d’un administrateur. Décembre. Le tribunal relève de la procédure de la loi du péril économique, a indiqué à l’AFP une source syndicale. de Paris .

Un expert nommé par la SEC examinera la situation économique de l’entreprise pendant deux mois et émettra une conclusion. HPB, la branche distribution de la Financière immobilière bordelaise (FIB), un fonds d’investissement détenu par l’homme d’affaires bordelais Michel Ohion, propriétaire de la chaîne de vêtements Gap de 21 magasins français, a annoncé le 12 de ce mois. « Gap France a été racheté par Go Sport38 millions de MNT.

Lire Aussi :  Clémentine Autain écarte «à ce jour» l'idée d'une démission

Cette opération et “manque de transparence” Les inquiétudes de la direction sur les 350 salariés de Gap France, alors que la société propriétaire du spécialiste du sport Groupe Go Sport, ont été reprises mi-janvier par le tribunal de commerce de Grenoble. Ce dernier a été observé “son statut de paiement”cependant, les magasins du groupe ont été désolidarisés de Go Sport France, qui n’a cessé de payer.

Lire Aussi :  un portrait tout en nuances par Gérard Miller

Chez Go Sport, les syndicats et la Commission centrale économique et sociale (CSEC) se sont alarmés ces derniers mois de l’afflux massif d’argent vers HPB (Hermione, People & Brands), la maison mère qui regroupe les activités de distribution rachetées par Michel. Ohio. Le parquet de Grenoble a confirmé mi-janvier avoir ouvert une enquête sur des allégations “d’abus sociaux” liés à Go Sport en novembre. “Les auditeurs ont transmis plusieurs documents criminels”mis en examen, sans plus de détails.

Lire Aussi :  Equipe de France : Métamorphosé au Qatar, Mbappé fait halluciner le vestiaire

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button