Ligue A : face à Nice, le Narbonne Volley fait le plein de confiance avant l’Europe

Avant d’affronter Belchâteau en huitièmes de finale de la CEV Cup mardi soir (19h30), Narbonne s’est imposé de volée à Nice (3-0) en jeu. En seulement 1h20, les Centurions ont continué à maintenir leur invincibilité avec 5 victoires consécutives.

Si le calendrier de l’Avent commence demain – quatre dimanches avant le 25 décembre – alors c’est Noël un peu en avance à l’Arena, avec de nombreux cadeaux distribués au public. sur le terrain aussi Il étale le paquet à très haute vitesse, près d’1h20 de jeu, et le Narbonnais ne rate pas une occasion de se mettre en confiance. face à une équipe niçoise débordée “Pink and Black” a donc rapidement livré une rencontre à partir de 4 victoires consécutives dans tous les programmes. Le cinquième succès est rapidement tombé entre les mains des coéquipiers de Jordi Ramon Ferragat.

Pour cette rencontre, le Narbonnais peut compter sur le retour au porteur de Jordi Ramon Ferragut, blessé à la cheville fin octobre contre Tours. L’Espagnol est de retour sur le terrain au meilleur des moments. Avant le match crucial de la Coupe d’Europe, cependant, sur le terrain, il n’a montré aucun sentiment de manquer des semaines d’action, accumulant 13 points, quatre as et maintenant Guillermo Falasca peut sauvegarder l’un de ses buts clés à la fin de la saison.

Lire Aussi :  L'équipe Fenix-Deceuninck annonce trois recrues pour 2023

3-0, 1h17 et placé à Belchatow.

Avant de rencontrer une rencontre redoutable avec les Polonais de Belchatow et de jouer pour la première fois de l’histoire de la CEV Cup en 8e de finale mardi dans l’Arena (19h30), Narbonne Volley a répété la séance face à Nice en concédant. Les centurions montrent un très bon niveau de jeu.

Narbonne a maîtrisé le début de match (7-4), les Azuréens se sont repris, mais la puissance audoise a fait la différence dès le premier set (15-11), moment choisi par Jordi Ramon Ferragut pour se montrer. Trois as frappent la ligne de service. Et c’est Narbonne qui s’envole de manière décisive (25-17).

Lire Aussi :  Jon Rahm dauphin de l'étonnant Davis Thompson

Willner Rivas ne perd rien de son bras surpuissant (4-2), Nice fait face à un contre irrésistible, Quentin Jouffroy frappe le mur dans le filet (11-6), et que dire des attaquants déchaînés (14-8) ? route efficace de Narbonne (18-11) avant qu’une faute niçoise ne mette fin au set (25-15).

Le centurion indique le niveau de l’explosion. Après seulement 45 minutes, le groupe de Guillermo Falasca a remporté la victoire. Même le président Jérémie Ribourel a souri dans les tribunes avec incrédulité ! La puissance de feu du centurion était en ébullition. La situation de ce troisième set semble similaire aux deux premiers. Les Niçois collent, mais le compteur narbonnais ne s’arrête pas (18-14). Willner Rivas lui distribue des bombes dans le camp adverse (21-16) avant un nouveau bug dans l’Azuré. service donné Victoire de Narbonne (25-22)

Lire Aussi :  NBA - Luka Doncic flambe encore, Evan Fournier a enfin retrouvé les terrains !

Désormais les Narbonnais seront bien avisés de repartir le même spectacle XXL sous le sapin avec Belchatow le mardi soir (19h30), rendez-vous déjà promis !

manette de jeu

Narbonnais 3
bien 0

à Narbonne (Arènes) 1 188 téléspectateurs
Narbonne gagné 3 sets contre 0 contre Nice (25-17, 25-15, 25-22)
arbitrage de MM.Vigneron et Zgheib

Narbonnais : 5 as (Ramon Ferragut 4, Vettori 1), 4 contres (Vettori 2, Jouffroy 1, Gelinski 1), 49 coups sûrs (Vettori 16, Rivas 13, Ramon Ferragut 9, Jouffroy 5, Kolev 5, Gelinski 1) et 8 fautes servez .
commencez six: Gelinski (premier rang)(2 points), Jouffroy (6), Kolev (5), Rivas (13), Ramon Ferragut (13), Vettori MVP (19) Libéro : Ramon puis Vasquez, Gabin, Lerch da Silveira, Soca

bien: 4 as, 3 contres, 35 attaques et 10 faux services
commencez six: Marshall, Chuk, Gonzales, Cardin, Reveral, Agong Defender : Le Maire.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button