Marche Verte: les réalisations socio-économiques dans les Provinces du sud, au cœur du discours du Roi

Le Roi Mohammed VI a adressé ce dimanche 6 novembre 2022 un discours à son peuple fidèle, à l’occasion du quarante-septième anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

Voici le texte intégral du discours royal.

“Louange à Dieu, Prières et salutations soient sur le Prophète, sa famille et ses amis.

Chers gens,

Cette année, nous célébrons le quarante-septième anniversaire de la Marche verte au moment où le processus de consolidation de la marocanité au Sahara est entré dans une phase cruciale.

En son temps, cette glorieuse épopée permit la libération de la terre dévastée. Désormais, les Marches que Nous menons sans relâche ont pour vocation d’assurer au citoyen marocain les conditions d’une vie digne, particulièrement dans ces territoires que Nous chérissons tant.

Notre démarche de défense de la marocanité du Sahara procède d’une vision intégrée qui conjugue, avec l’action politique et diplomatique, la promotion du développement socio-économique et humain de la région.

C’est précisément dans cette optique que s’inscrit le Programme de Développement des Provinces du Sud dont Nous avons présidé la signature à Laayoune en novembre 2015 et à Dakhla en février 2016.

Chers gens,

Doté d’un budget de plus de 77 milliards de dirhams, ce programme de développement intégré vise à initier un véritable dynamisme économique et social dans la région. Sa vocation est de stimuler, dans ces territoires, la création d’emplois, d’assurer un climat propice aux investissements, de leur fournir les infrastructures et équipements dont ils ont besoin.

Ce projet ambitieux répond exactement aux préoccupations et aux attentes de la population des Provinces du Sud. La responsabilité du contrôle de la mise en œuvre des projets qui le composent incombe aux autorités locales et aux conseils élus.

Aujourd’hui, plus de sept ans après le lancement de ce programme, et avec un taux d’engagement proche de 80% du budget alloué, nous sommes satisfaits des résultats positifs obtenus.

Lire Aussi :  Un tableau relevé aux 1ers International Series Maroc de golf

En effet, l’autoroute Tiznit-Dakhla est déjà en phase d’achèvement. Le raccordement de la région au réseau électrique national est bel et bien assuré et ses réseaux de communication ont également bénéficié d’un plan de renforcement et d’extension. Par ailleurs, le projet de centrale solaire et éolienne prévu au programme a été réalisé.

Par ailleurs, les études et formalités administratives liées au grand port de Dakhla Atlantique ayant été finalisées, les travaux de construction vont débuter prochainement.

En ce qui concerne l’aspect économique, réputé comme le principal catalyseur du développement, une série de projets ont été réalisés dans le cadre du secteur de la valorisation et de la transformation des produits de la pêche. Ainsi des milliers d’emplois ont été créés et offerts aux habitants de la région.

Dans le domaine agricole, plus de six mille hectares aménagés à Dakhla et Boujdour ont été mis à la disposition des jeunes agriculteurs de la région.

En outre, de nombreux projets prévus dans les secteurs des phosphates, de l’eau et de l’assainissement affichent des taux d’achèvement avancés.

En matière sociale et culturelle, plusieurs réalisations ont été enregistrées dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la formation. Dans le même esprit, des initiatives d’auto-emploi et de promotion de la langue et de la culture hassani, qui sont au cœur de l’identité nationale unie, ont été soutenues.

En corrélation avec ce contexte de responsabilité nationale, Nous encourageons le secteur privé à maintenir l’engagement qu’il a pris d’élever le niveau des investissements productifs dans ces provinces et à mettre un accent particulier sur les projets à vocation sociale. .

Par ailleurs, Nous appelons à la dynamique de développement de nos Provinces du Sud pour explorer de nouvelles possibilités et de nouveaux horizons, notamment dans les secteurs forts de l’économie bleue et des énergies renouvelables.

Lire Aussi :  l'homme qui a envoyé le tout premier message sur un téléphone portable nous raconte

Chers gens,

Tout au long de l’histoire, le Sahara marocain n’a cessé de créer un lien entre le Maroc et sa profondeur africaine sur les plans humain, culturel et économique.

Aussi, l’effort de développement que Nous menons au Sahara nous permet de consolider ce rôle historique de manière ferme et durable et, au-delà, de le placer dans une perspective résolument tournée vers l’avenir.

Cette orientation est fondamentalement en phase avec la nature même des relations privilégiées qui unissent le Maroc au reste des pays africains, que Nous souhaitons développer, dans le meilleur intérêt commun de nos peuples frères.

Dans ce cadre, avec notre Frère, Son Excellence Monsieur Muhammadu Bouhari, Président de la République Fédérale du Nigéria, Nous avons pris l’initiative de lancer le projet de Gazoduc Nigéria-Maroc.

Nous sommes heureux de constater l’état d’avancement actuel de ce grand projet, conformément à l’accord signé en décembre 2016.

A cet égard, le Memorandum of Understanding, récemment signé à Victoria, avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et, à Nouakchott avec la Mauritanie et le Sénégal, marque une étape essentielle dans le processus de réalisation du projet.

La signature de ce mémorandum traduit l’engagement des pays concernés à contribuer à la réalisation de ce projet stratégique et montre leur volonté politique d’en assurer le succès.

En raison de l’intérêt particulier que nous portons au partenariat avec les États occidentaux du continent, le gazoduc Nigéria-Maroc représente pour nous plus qu’un projet bilatéral entre deux pays frères.

Notre souhait est que de façon plus large ce soit un projet stratégique bénéfique à toute la région de l’Afrique de l’Ouest, dont la population dépasse les 440 millions d’habitants.

En effet, outre le Maroc et la Mauritanie, ce gazoduc offre aux quinze pays de la CEDEAO des opportunités et des garanties en termes de sécurité énergétique et de développement socio-économique et industriel.

Lire Aussi :  Mondial - France - Maroc : Comment "Freed from Desire" est devenu l'hymne à la joie des Bleus

Conçu pour les générations présentes et futures, le projet œuvre en faveur de la paix, de l’intégration économique du continent africain et de son développement commun.

Compte tenu de la dimension continentale du gazoduc Nigeria-Maroc, nous le voyons aussi comme un projet structurant qui promet de connecter l’Afrique et l’Europe.

C’est pourquoi nous saluons le soutien des institutions financières régionales et internationales qui ont exprimé le souhait d’apporter un soutien efficace à sa mise en œuvre.

A cet égard, nous voudrions affirmer le souci du Maroc de toujours agir, de concert avec nos frères du Nigeria et tous les partenaires, en toute transparence et responsabilité, afin que ce projet soit mis en œuvre dans les meilleurs délais.

Par ailleurs, Nous réaffirmons notre réceptivité à toute forme de partenariat fructueux visant à la réalisation de ce projet africain d’envergure.

Chers gens,

La fidélité à l’esprit et au serment éternel de la Marche verte exige que tous les Marocains restent mobilisés et vigilants afin de défendre l’unité nationale de leur pays, favoriser son plein épanouissement et renforcer son lien avec sa profondeur africaine.

C’est l’occasion pour nous de rendre hommage à la mémoire immaculée de l’architecte de la Marche Verte, notre Vénérable Père, Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait son âme, ainsi qu’aux valeureux martyrs du Pays.

Nous adressons également l’expression de notre considération à Nos Forces Armées Royales, à la Sûreté Nationale, à la Gendarmerie Royale, à l’Administration Territoriale, aux Forces Auxiliaires et à la Protection Civile pour leur dévouement et leur abnégation à défendre, sous nos ordres. , l’intégrité territoriale du pays et de préserver sa sécurité et sa stabilité.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh ».

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button