Match international à Chartres : le C’Chartres Rugby reçoit les Suisses du Servette de Genève ce dimanche

Il y a même un match international qui aura lieu cet après-midi, sur les belles pelouses du stade Claude-Pennier, dans la pelouse des Bas-Borgs. Occupés par le Championnat de France depuis plusieurs saisons, les Suisses ne sont pas là pour divertir la galerie du Servette de Genève.

“Pour être les meilleurs, il faut battre les meilleurs, on n’a pas encore fait ça, on a perdu contre Newts-St-Georges (22-19) et on a fait match nul avec St-Denis (13-13).”

Renaud Gordon (Entraîneur CCR)

« C’est notre premier match international de la saison. Un match important mais qui se prépare comme un autre. Il faut être là. On partage la place du co-capitaine avec eux et avec Nuits-Saint-Georges. , il faut battre les meilleurs. On n’a pas encore fait ça. On a perdu contre Tritons-St-Georges (22-19) et fait match nul avec St-Denis (13-13). On a cette semaine. a tout à prouver à la fin”, a déclaré l’entraîneur Renaud Gordon lors d’une conférence de presse jeudi matin.

Lire Aussi :  Mayotte prise dans une spirale de violence entre bandes rivales

Les rugbymen de C’Chartres punissent le PUC et retournent à la case départ !

“Genève est une très bonne équipe de huit ou neuf ans, qui grandit régulièrement, les voilà en Fédérale 1.” Servite est composé de joueurs confirmés, qui ont quasiment tous connu le niveau supérieur, la ProD2 et pour certains, le Top 14.

Ce sera encore un gros match ce dimanche, qui devrait être intense physiquement. “C’est super pour nous, on veut affronter les meilleurs. C’est un gros challenge à domicile”, confie Gordon.

Lire Aussi :  Dans les Pyrénées-Orientales, un réseau international de passeurs démantelé, les principaux acteurs interpellés

en ligne

Les Chartreines ont pu profiter de quelques jours de récupération après leur “carte” à domicile face au PUC (62-3), pour reprendre le travail lundi dernier afin de préparer la réception des Suisses. « Nous savions dès lundi pourquoi nous étions en formation, au travail. Nous sommes dans la continuité. Le groupe s’est beaucoup investi dans ce projet. »

“Par rapport au travail fourni par nos attaquants, nous, à l’arrière, nous devons être à leur niveau. Nous avons besoin d’eux, ils ont besoin de nous pour gagner des matchs.”

Mamadou Ndiaye (Ailier de rugby du C’Chartres)

Dans une combinaison qui s’est avérée efficace contre Paris, l’ailier Mamadou NDiaye, flanqué de son entraîneur, est revenu sur la performance de Chartres et son essai au terme d’une course de 50 mètres que les défenseurs parisiens n’ont pu arrêter. “J’ai préféré le rugby à l’athlétisme pour la cohésion et l’ambiance. Par rapport au travail fourni par nos attaquants, nous, à l’arrière, devons être à leur niveau. Nous avons besoin d’eux, des nôtres pour gagner leurs matchs. Besoin. Moi, je’ J’ai soif d’épreuves et de victoires.”

Lire Aussi :  ERFOUD/ MALHEUREUX : LE SALON INTERNATIONAL DES DATTES A PERDU DE SON ÉCLAT EN CONFIANT SA MÉDIATISATION A UNE AGENCE DE COMMUNICATION DÉFAILLANTE

Chartres (stade Claude Panier), ce dimanche 6 novembre, 15h.
Chartes : Vos, Prudhon, Challenger – Delana, Prudhomme – Massyn, Tafili, Hamiaux – Blanc, Stafford – Kitutu, Valea, Ndiaye, Camara, Louvet. Remplaçants : Cissé, Poo, Snyman, Alberto, Gallo, Aboumejd Le Berre, Leclerc, Halavatau. Entre : Gordon.

Hervé Paraut
[email protected]

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button