MotoGP Valence : Aleix Espargaró soutient ouvertement Fabio Quartararo qui est “le pilote de l’année”

Aleix Espargaró a vu moins de chances de remporter son titre lors de sa campagne internationale prévue. Ce qu’il n’a pas avare en critiquant le retour de son équipe Aprilia en Europe et, plus précisément, à Valence plus tard dans l’année, a-t-il expliqué sans s’excuser sur le fond. S’il se rend compte qu’il y a de quoi se plaindre dans la forme, il s’ouvre également sur Fabio Quartararo, qu’il soutient pleinement. Comme son coéquipier Franco Morbidelli, avec qui il résiste farouchement aux sentiments…

Pour la première fois cette année, les phares ont fui. Alex Espargaró qui s’apprête à envoyer une bataille finale et difficile pour terminer troisième de la catégorie générale de cette saison en MotoGP, pour cela, il doit gagner. Ania Bastianini sur la colline Ducatiqui était déterminé à monter sur le dernier podium… » Je veux terminer ma troisième saison en championnat parce que je pense que nous le méritons..Bien qu’il soit difficile pour Ducati “. Cependant, il assure queAprilia Lui donnera un RS-GP affûté …

Lire Aussi :  Cédric Vasseur : «Cédrine Kerbaol ? J'ai sollicité l'UCI... »

La confiance qu’il offre pour revenir critiquer l’équipe dont il n’a pas considéré le niveau de défi à des moments clés de la saison : ” Je critique trop les GP de Thaïlande et d’Australie.Mais je suis passé de me battre pour le podium à ne pas être dans le top 10 et les coups étaient énormes. Il est également vrai que l’année dernière, nous avons fêté notre premier podium Aprilia en MotoGP et cette saison, nous avons eu beaucoup de podiums. une fois la victoire Nous nous sommes battus pour cette position : Ce fut une année impressionnante, peu importe ce qui s’est passé à Valence. “.

Il a déclaré: ” J’ai beaucoup parlé à mes techniciens et à Noale pour essayer de comprendre ce qui s’est passé lors de la dernière course. Ici j’aurai une nouvelle moto pratique, on revient aux premières années content de quelques évolutions que je trouve positives.Ça va être une jolie machine hybride et nous analyserons ce qui se passe. L’important est de ne pas savoir ce qui s’est passé. Nous avons le temps pour cela. mais pour revenir bientôt “.

Lire Aussi :  De Marchi chez BikeExchange-Jayco : «Je suis vraiment fier»

Aleix Espargaró se bat pour la troisième place aux Championnats du monde à Valence.

Alex Espargaró : Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas interdit Franco Morbidelli pour la course.

Il a ensuite clos le dossier comme suit : Je dois montrer plus de mes pensées dans la boîte.Mais je suis comme ça et je ne changerai pas, je peux vous l’assurer. Je serai dans cette écurie encore deux ans. et je serai la même personne dis ce que je pense J’ai eu tortMais c’est mon caractère. “.

Lire Aussi :  Les notes de la 12e journée de Ligue 1 / Ligue 1 / J12 / SOFOOT.com

Et avec la même franchise, il commenta le duel final qui devait opposer Pecco Bagnaia et Fabio Quartararo Pour la victoire de dimanche en MotoGP : Pecco et Ducati ont fait du bon boulot, mais pour moi Fabio Quartararo est le pilote de l’année. Donnons un coup de pouce à Fabio. “. De bons sentiments qui ne se propagent pas aux bons voisins. Franco Morbidellidont il a du ressentiment depuis la Malaisie : ” Nous n’avons pas encore parlé. Mais je m’en fiche non plus. “. Il poursuivit : ” Il a continué à encaisser des pénalités. Je ne comprends pas pourquoi ils ne l’ont pas banni de la compétition. Mais ce n’est pas mon travail. Je suis content de ne pas avoir abandonné. C’est grâce à ce seul point que je mène Enea Bastianini dans le tableau et c’est très important pour moi. “.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing, PETRONAS Grand Prix de Malaisie



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button