No(s) dames, un livre d’entretiens pour dégenrer l’opéra et déconstruire ses codes

Le spectacle, le CD… retour Nos dames La compagnie “To the Moon” en accompagne plusieurs dans sa réflexion stimulante sur les héroïnes de l’opéra et leurs destins implacablement tragiques. Nos dames il devient aussi un livre d’entretiens, ce qui contribue aussi à la dégénérescence de l’opéra.

L’idée est née d’une fascination pour le portrait de Carmen par le contre-ténor Théophile Alexandre. Comme presque toutes les héroïnes d’opéra, la cigarière meurt à la fin de l’œuvre de Bizet. Cette fin dramatique n’est pas isolée dans l’art lyrique. Norma brûle vive, Salomé est écrasée, Juliette se tue… Mortelle ? Interrogé sur Off Topic, le réalisateur Macha Makeef répond catégoriquement. “(…) Dans:Il est vrai que dans l’écriture dramatique cette mise à mort répétée de l’héroïne apparaît comme un artifice, un cliché, une expression stéréotypée de toute sorte de fantasme.Puissant. Le spectacle est né de ce constat Non(s) dâmes dans lequel, dans un renversement des rôles traditionnels, Théophile Alexandre incarne une diva de vingt-trois ans au destin désastreux. Pour compléter la déconstruction du genre, les airs sont accompagnés d’un quatuor entièrement féminin.

Lire Aussi :  Quinté PMU - Pronostic du PRIX MAX SICARD

Le spectacle record de NoMadMusic (en tournée) est aussi le point de départ d’un livre qui élargit aujourd’hui sa réflexion. Dans ce recueil d’entretiens élégamment menés, la journaliste Ariel Bouto interviewe douze femmes qui ont défié la musique, le genre. , l’opéra et le féminisme sous diverses formes. La philosophe Catherine Clemens, la chanteuse Juliette, la chef d’orchestre Laurence Equilbay, Brigitte Lefebvre, l’ancienne directrice de la danse de l’Opéra de Paris, ou encore la metteure en scène Macha Makeef ont déjà été ainsi citées. Ariel Bhutto a collectionné, dit-il. des mosaïques de souvenirs, de rêveries, d’anecdotes (qui dessinent les contours du féminisme d’aujourd’hui et de notre rapport au genre) “. En effet, la question la plus importante qui se pose dans ces entretiens est l’une des questions les plus subtiles auxquelles nous sommes confrontés dans de nombreux domaines des arts aujourd’hui : »“Il est évident. répond Laurence Equilbay , qu’il faut continuer à faire voyager les chefs-d’œuvre dans le temps, même et surtout, s’ils heurtent notre sensibilité. Il ne nous reste plus qu’à trouver comment les lire aujourd’hui sans se ruiner… »

Lire Aussi :  Super Mario Bros : un premier film pour lancer le Nintendo Cinematic Universe ?

Le livre Non(s) dâmesprésente le sous-titre alléchant, “Réflexions sur les corsets de genre de notre culture”. Jusqu’à la lune, le producteur et directeur artistique de la compagnie, Emmanuel Grez-Masurel, a suivi toutes les étapes. Notre entreprise initie peu de projets à la fois, mais chacun est travaillé longuement, comme un discours global qui suscite le débat et tente de :et faire avancer les choses. Le projet Nos dames va au-delà de la question de la représentation des femmes dans Dans:“Opéra. Dans ce livre, nous allons-y rencontrer d’autres artistesécrivains, chanteurs, musiciennnes, créateurs, philosophes… mais aussi les femmes qui ont postes de responsabilité. RÉ:Sur le terrainart elles ou ils gérer les successions et devrait prendre position sur les questions de genre. Ils ont le pouvoir de le faire faire avancer les choses. »

Lire Aussi :  Tous contre tous - Paul Jankowski :: FROGGY'S DELIGHT :: Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus.

Au fil des pages, on profite d’un kaléidoscope de perspectives, subtiles ou déterminées. Comme Catherine Clemens, qui renforce les productions qui tentent d’atténuer la mort de La Traviata ; CONTRE:Cette sublimation du saint m’énerve, parce que c’est un moyen de rejet problèmee et faire oublier que les hommes sont de terribles salauds à ce! Mais cacher son visage n’est jamais la bonne façon d’avancer…»

Et pour encore plus de cohérence, l’intégralité des bénéfices du livre ira à Présence compositrices, association dédiée à la promotion des compositrices de tous âges et de toutes nationalités. Bonne lecture!

Voir: Nos dames Réalisateur : Pierre-Emmanuel Rousseau. Dates de tournée sur Theophilealexandre.com.
Livre. Nos dames. Réflexions sur les corsets de genre de notre culture. Éd. Jusqu’à la Lune, 80 pages, 30 euros.

Le livreNos dames. Réflexions sur les corsets de genre de notre culture disponible dans notre boutique en ligne !



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button