quelles communes sont concernées dans le Sud-Ouest ?

Pourquoi les vêtements d’hiver sont-ils indispensables ?

Dans le cadre de cette mesure, la Sécurité routière souhaite limiter les accidents de la route où la conduite sur routes enneigées et verglacées présente un risque particulier. De plus, les terrains associés présentent un danger supplémentaire pour les routes de montagne. Le bilan 2021 du taux d’accident de l’Observatoire national interdépartemental de la sécurité routière montre que les départements de montagne ont le deuxième taux le plus élevé de décès par million d’habitants toutes saisons confondues.

Lire Aussi :  un voyage dans l'histoire du beau

Aussi, le problème est que les véhicules à l’arrêt ne gênent pas la circulation car ils ne sont pas équipés.

Quelles communes sont concernées ?

Au total, le nouvel équipement concerne 4 173 communes situées dans les Pyrénées, le Massif Central, les Alpes, le Massif du Jura et le Massif des Vosges, notamment dans le Cantal, la Haute-Loire, la Lozère, la Savoie, la Haute-Savoie et la Haute-Savoie. Alpes.

Près d’une trentaine de communes de Nouvelle-Aquitaine dans les Pyrénées-Atlantiques sont concernées.

Lire Aussi :  Emmanuel Macron et Rishi Sunak, grands sourires et poignée de mains à la Cop27

États du sud-ouest : Akkus, Alchai-Alchabeheti-Sunharett, Arett, Arnegui, Aussuruk, Behorlegui, Beost, Biel, Bilheres, Borse, Tis-Eigun, Eau-Bonnes, Esterenchubi, Esaut, Ger-Belesten, Lacarrite-Herite- , Lann-an- Baretus, Larrau, Laruns, Lecumberry, Lees-Athas, Leskun, Mendive, Osse-en-Aspe, Saint-Ingrase, Saint-Michel, Ouhart-Cize, Urdos.

Si le véhicule n’est pas équipé, les autorités imposent-elles une interdiction ?

Cette année encore, les utilisateurs ne feront pas face à des amendes s’ils sont pris panne d’équipement. “C’est important de laisser le temps aux usagers de s’habituer, ce n’est pas une mesure répressive”, a déclaré un porte-parole du ministère des Transports. 2022 est le deuxième hiver sous cette direction, sans sanctions avant la fin de l’année “minimum”. Seules les activités « éducatives » organisées auparavant seront promues auprès des résidents. Le gouvernement ne s’est pas prononcé sur la situation en janvier 2023. Des panneaux représentant des montagnes, des chaînes de valises et des roues indiquent les entrées et les sorties des zones où l’ordonnance est en vigueur.

Lire Aussi :  La France a rapatrié plusieurs familles de djihadistes en Syrie

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button