Réchauffement climatique: l’objectif de 1,5°C est mort, alertent des scientifiques – 27/10/2022 à 18:48

“Il n’y a pas de moyen fiable d’atteindre seulement 1,5°C” de réchauffement climatique et la rapidité en dit long sur le monde, ont averti plus de 1.000 étudiants internationaux dans une lettre ouverte publiée jeudi par l’organisation Scientist Rebellion.

“Il n’est plus prudent de dire publiquement que l’objectif de 1,5°C est toujours valable, mais les politiciens, les universitaires de premier plan et le mouvement écologiste continuent de le faire”, critique le groupe. “En conséquence, les industries polluantes et les décideurs politiques sont renforcés en résistant sans le savoir à la décarbonation rapide.”

La Scientist Rebellion, qui prétend avoir des membres dans 32 pays, organise des actes de désobéissance quotidiens en Allemagne depuis la mi-octobre. Vêtus de blouses de laboratoire, les manifestants ont perturbé le Sommet mondial de la santé à Berlin, fermé le siège du fonds Black Rock à Munich ou encore occupé le musée Porsche à Wolfsburg.

Lire Aussi :  la science explique pourquoi » La TV en Direct

La lettre appelle “la communauté scientifique travaillant sur tous les aspects du changement climatique à s’exprimer publiquement avant la COP27”, qui se tiendra du 6 au 18 novembre en Egypte, poursuit l’article.

Le rapport devrait “montrer clairement qu’il est inévitable de manquer l’objectif de 1,5 °C tel que proposé par le GIEC (Experts climat de l’ONU, ndlr) […] son dernier bilan”, selon l’accord de Paris qui fixe l’objectif de limiter le réchauffement en dessous de +2°C par rapport à l’époque préindustrielle, si possible à 1,5°C.

Lire Aussi :  FIFA 23 : « je suis sur la liste noire », ce streameur compare FUT à un pay-to-win et EA ne lui fait pas de cadeaux !

Deuxièmement, une telle affirmation doit « relever le défi » de rester en dessous de 2 °C « en utilisant les hypothèses les plus extrêmes sur la capacité de la technologie à émettre », c’est-à-dire la capture des gaz à effet de serre, « afin de montrer l’intérêt scientifique incertitude sur ce point et montrer au public la grande réduction des émissions de carbone” de manière appropriée.

Ces scientifiques veulent, enfin, que “les trois piliers de la loi climat – atténuation, adaptation et compensation – fonctionnent”.

Lire Aussi :  pas de prime d’Halloween, déception des fans

Concernant la reprise, la lettre décrit la nécessité pour “les pays riches de rattraper l’engagement non tenu de 100 milliards de dollars par an pour aider les pays pauvres à faire face au changement climatique”, “au moins un point de départ”.

Cette lettre ouverte a été signée “par plus d’un millier d’étudiants de plus de 40 pays”, issus de diverses disciplines (sciences physiques, économie, sciences sociales, etc.), dont “les auteurs du rapport du GIEC”, précise le scientifique Rebellion qui publie le rapport. .

bl/dep/kd/mpm

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button