Richesse : les inégalités de patrimoine toujours aussi marquées en France

La richesse des ménages reste très inégalement répartie au sein de la population. C’est le principal enseignement du dernier article de l’Institut national de la statistique et des recherches économiques (Insee), rendu public mercredi 25 janvier. Début 2021, la moitié des ménages les plus aisés vivant en France possédaient 92 % du patrimoine total de l’ensemble de la population. Plus précisément, les 5 % et 1 % des ménages les plus riches détiennent respectivement 34 % et 15 % du patrimoine total des ménages. Cette répartition des richesses est globalement stable par rapport à 2018.

les frais bancaires >> Notre service – Économisez jusqu’à 300€ par an grâce à notre comparateur de taux bancaires

Pour rappel, le patrimoine total est le montant total des actifs détenus par un ménage. Ceci est évalué avant tout crédit est déduit. En 2021, le patrimoine brut moyen par ménage en France était de 177 200 euros, et le patrimoine net de 124 800 euros. Dans le détail, il se compose en moyenne d’actifs immobiliers (62%), d’actifs financiers (21%), d’actifs professionnels (11%) et d’actifs résiduels – voitures, appareils électroménagers, bijoux et objets d’art (6%). Mais cette répartition varie fortement selon le niveau de revenu des Français. Par exemple, l’INSEE montre que le patrimoine des 1 % des ménages les plus riches est beaucoup plus diversifié que celui de la population générale.

Lire Aussi :  le plan de bataille de la France face à l'Inflation Reduction Act de Biden

Augmentez votre patrimoine jusqu’à 60 ans

Autre indicateur des inégalités du pays : en termes de patrimoine total, les 10 % des ménages les plus aisés disposent d’au moins 176 300 €, tandis que les 10 % les moins dotés disposent d’un maximum de 4 400 €. Les 1 % des ménages les plus riches disposent d’un patrimoine net total d’au moins 2,24 millions d’euros.

Lire Aussi :  Les ventes de châteaux au plus haut en France

LIRE AUSSI

Doctolib, Ledger, Lidia… Les startups françaises préférées des investisseurs

Bien que l’actif financier total moyen représente 21 % du patrimoine total des ménages, cette proportion varie considérablement selon le niveau de revenu. Les ménages les plus modestes ont très peu de types d’actifs, comme le montant en compte courant ou quelques actifs en Livret A. En revanche, les Français les plus aisés ont des actifs plus diversifiés, dont des logements. compte d’épargne (CEL), plan d’épargne salariale (PEE, Perco) ou plan de retraite (PER), assurance-vie ou encore valeurs mobilières (actions, obligations, fonds, etc.). Les inégalités sont aussi particulièrement marquées puisque les 10 % des ménages les plus riches disposent d’un minimum de 150 000 €, soit 344 fois plus que les 10 % des ménages les plus pauvres avec un maximum de 400 €.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Réforme des retraites: l'intersyndicale appelle à "multiplier les actions d'ici le 31 janvier"

Enfin, selon l’étude de l’INSEE, il est mentionné que le patrimoine des ménages continue d’augmenter jusqu’à l’âge moyen de 60 ans puis diminue légèrement. Logiquement, 92% des acquéreurs ont un prêt à rembourser, l’écart entre patrimoine brut et patrimoine net est donc relativement plus important pour les moins de 30 ans (43 200 € vs 71 200 €). A l’inverse, seuls 2% des 70% et plus ont encore des crédits en cours. Ces derniers ont un patrimoine net moyen de 343 800 €.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button