Si la France n’émet que 1 % des émissions de CO2 mondial alors à quoi ça sert de faire des efforts ?

La France n’émet que 0,9 à 1,5 % du CO2 mondial2, le principal gaz à effet de serre qui contribue au réchauffement climatique. Dans ce cas, notre pays a-t-il vraiment intérêt à faire des efforts pour réduire ses émissions ?

La France serait l’un des meilleurs élèves de l’écologie au monde Selon certains politiciens, n’est-ce pas? Les deux plus grands émetteurs mondiaux sont la Chine, qui représente 29 % des émissions mondiales, et les États-Unis, qui représentent 14 %. Projet carbone mondial. Mais selon centre de recherche Global Footprint Networksi toute l’humanité consommait autant de ressources que les Français, il faudrait 2,7 planètes de la taille de la Terre pour subvenir à nos besoins.

La France externalise largement les émissions de CO2

Première question qui mérite une réponse plus détaillée : la France est-elle responsable de “seulement” 1% des émissions qui contribuent au réchauffement climatique ? Oui Non. Parce que la France a considérablement modifié ses émissions de CO2, et ce gaz polluant ne s’arrête pas à la frontière. Les importations nettes de la France représentent 34 % des émissions du pays (contre 10 % pour la Chine). Selon les chiffres 2017 de l’INSEE, l’empreinte carbone réelle des Français est de 1,7 fois les émissions nationales. La pollution des pays d’Europe de l’Est est en partie due aux besoins de consommation des pays occidentaux, dont la France. Comme l’explique un météorologue et physicien de l’atmosphère David Faranda (ISPL), ” La France investit massivement dans l’industrie et l’alimentation dans d’autres pays fortement émetteurs. Notre pays peut orienter différemment ses choix économiques et influencer le développement des autres pays. Elle peut être un acteur important de la transition écologique à l’échelle internationale : la France doit faire pression sur les autres pays et peut la payer en tant qu’investisseur..

200 pays émettent 1%, mais leur total cumulé est équilibré

Si l’on ajoute les émissions des 200 pays qui contribuent à moins de 2 % (comme l’Allemagne, l’Italie, l’Algérie, le Brésil, l’Afrique du Sud, etc.), cela représente plus de 37 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Chiffres de Projet carbone mondial. De plus, sur le plan historique, l’influence française est plus importante : accumulation de CO après 17502 émissions, faisant de la France le huitième émetteur, soit 2,34 %. Si l’on prend en compte les émissions de gaz à effet de serre liées aux exportations, ainsi que la part des Français dans la population mondiale (1%), la France n’est plus un bon élève en écologie : selon certaines estimations, elle pollue plus par habitant que la Chine. .

Lire Aussi :  à la SNCF et la RATP, « une journée très difficile dans les transports publics », prévient Clément Beaune

La France est l’un des pays les plus touchés par le réchauffement climatique

Les Européens sont moins préoccupés par le réchauffement climatique que les autres régions du monde, selon l’étude publiée La nature En 2022, l’Europe de l’Ouest, dont la France, s’avère être l’une des régions les plus touchées par le changement climatique : l’augmentation de la température est trois à quatre fois plus rapide que dans les autres pays de la même latitude. Une autre étude scientifique a été publiée Dynamique du système global, Octobre 2022 montre que la France se réchauffe plus vite que prévu : jusqu’à 50 % de plus que prévu ! Les températures en France sont supérieures à la moyenne mondiale : +1,2°C au niveau mondial et +1,7°C en France (+1,4°C à 1,9°C) par rapport à l’époque préindustrielle. ). La France se réchauffe plus vite que la moyenne mondiale (environ 20 % plus vite). Le rythme de réchauffement de notre pays est alarmant : +0,36°C en moyenne en 10 ans. A ce rythme, d’ici 2100 la France augmentera de +3,8°C (entre 4,5 et 6,8°C) par rapport aux niveaux préindustriels, voire plus dans d’autres scénarios extrêmes.

Lire Aussi :  Clémentine Autain fustige « l’indécence » d’Adrien Quatennens « qui sape la crédibilité de LFI »

Que peut faire la France ?

Émissions de CO2 Le plus important de France vient du secteur des transports. Mais le volume de la diffusion numérique croît rapidement (3 à 4 % de la diffusion totale) : notre pays est l’un des pays à la croissance la plus rapide au monde dans ce domaine ! Par conséquent, nous devons prioriser ces deux domaines : les transports et le numérique.” a déclaré Davide Faranda. Les véhicules représentent 31 % des émissions de CO2 En France, selon le ministère de la Transition écologique, 54 % sont constitués de véhicules particuliers. ” Il y a donc un intérêt à créer une voiture électrique.” selon le climatologue.

Lire Aussi :  il faut faire décoller l'élimination du CO2, souligne un rapport inédit

Pour les avions, il faut mieux organiser les choses : par exemple, il y a trop de vols internationaux Paris-Amsterdam ou Paris-Londres vers d’autres destinations longue distance. De nombreux vols ou correspondances doivent être des trajets en train, tout comme la ligne domestique Paris-Nice, très gourmande en CO.2. Il faut aussi développer d’autres liaisons ferroviaires, comme Paris-Rome et Paris-Berlin.” Davide Faranda a expliqué.

Dans ce cas, l’option de réorganisation n’est pas seulement pour le public, mais aussi pour les compagnies aériennes.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button