Top 14 : “On est sur la bonne voie”, assure Patrick Arlettaz après la défaite de l’USAP au Racing 92

Les Catalans se sont inclinés samedi à Nanterre avec le Racing 92 (44-20), mais au-dessus de ce point, le manager catalan a conservé le visage combatif affiché depuis trois rencontres.

Comment Patrick se sent-il après avoir perdu face au Racing 92 cette fois ?

C’est frustrant parce que regarder le score ne reflète pas le jeu lui-même. Nous avons été brutalement punis par cette équipe. Il nous manquait encore trois balles pour gagner pour revenir quand ils ont mis la pression. On paye aussi deux ou trois matchs à pied tout de suite. Ce sont des choses que nous faisons régulièrement pendant 60 minutes, mais ce sont aussi des choses que nous péchons parfois.

Êtes-vous toujours performant dans la bonne première heure ?

Nous ne pouvons manquer d’honorer le fait que nous avons mis le rugby sur notre courage et notre fierté. C’est vrai, les 60 premières minutes ont été très régulières avec de grandes écuries du Racing sur leur surface de prédilection. Nous avons réussi à relever ce défi. On s’est dit qu’on était sur la bonne voie depuis deux matches. Mais il ne faut pas oublier ce qu’on a fait avec Toulon et avec Castre. Ou avons-nous perdu de justesse contre Po et Bayon en marquant un point à chaque fois ? Dans les dix matchs que nous avons joués Nous n’existons pas à La Rochelle et au Stade François. Mais en huit matchs Nous savons garder le contact. Ce n’est pas suffisant car il faut des points et pour avancer. Mais on a le sentiment qu’il y a un pouvoir de maintien. Nous devons encore travailler dur et ne jamais abandonner. C’est vrai que quand on regarde les scores comme ça, Nous n’avons pas de points pour la course. Mais nous sommes en mission pour atteindre nos objectifs d’ici la fin de l’année. On ne fera pas les mêmes erreurs derrière le Stade Français, on sent qu’on a raison et on va donner le meilleur.

Lire Aussi :  MotoGP Valence J2 Débriefing Fabio Quartararo (Yamaha/4) : Ses réactions face à sa mission impossible ! (Intégralité)

Lire la suite:
Top 14 : l’USAP a craqué et s’est finalement incliné face au Racing 92.

C’est toujours difficile à la fin d’une réunion…

Je pense que nous sommes dans un meilleur physique que ce que nous avons eu ces derniers temps, nous avons un peu changé le groupe par rapport à la normale. On a fait quelques fautes de jeu, de technique, pour lesquelles on a tout de suite été punis. À mon avis Ce n’est pas la même raison que le dernier match. Mais c’est le même constat. On a eu une fin de match difficile, il a fallu travailler, il a fallu travailler très dur. Et nous devons nous accrocher à nos certitudes.

Lire Aussi :  l'Équateur d'Enner Valencia s'appuie aussi sur ses jeunes

Pas la même défaite que le Stade Français…

Pour moi, la reprise de ce match à Stade François a pris trop de temps. nous étions nuls c’est vrai Mais je pense que c’est un peu trop loin. Que le groupe a été trop touché après ce match. Nous avons besoin de confiance et il faudra beaucoup de temps pour récupérer. nous restons là Nous continuerons à travailler et à montrer ce visage quoi qu’il arrive. C’est la solution. Je suis très en colère que nous soyons autant touchés. Nous travaillons dur pour reprendre confiance. On veut le garder jusqu’au bout.

Lire Aussi :  Volley-ball : les Centurions monstrueux à Paris !

Pendant toute cette période Tu as dit que tu ferais un point de compte à la fin du blog. Nous y sommes, qu’en concluez-vous ?

14 points d’avance sur 1 point, c’est un bilan mitigé. C’est un peu comme un jeu. Nous avons été déçus car nous pensions que nous aurions pu obtenir plus de points. On aurait pu gagner à Pô, mais on ne l’a pas fait, on aurait dû gagner à Bayonne. Mais nous ne pouvions pas, mais dans le lot, nous en avons pris cinq et en avons déplacé cinq. Nous avons trois victoires et les mêmes points que l’an dernier où nous avions atteint notre objectif. nous pouvons avoir plus et si nous écoutons on devrait avoir moins Bien mieux pour les passionnés de l’USAP et encore pire pour ceux qui veulent le contraire.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button