“Tout est encore possible” — Alsa’Sports

Strasbourgeois, à deux reprises au cours de sa carrière (1995-1998, 1999-2000), David Zitelli jouera plus de 150 matches avec Ciel et Blanc. Notamment, la volée droite sous la barre de David James du Racing a fait tomber Liverpool à La Minao (3-0) un soir de novembre 1997 en Coupe UEFA. Il évoquera sa relation avec son entraîneur, Jacky Duguépéroux, lors de son premier passage en Alsace, un homme qui travaille actuellement comme entraîneur, a fait part de ses inquiétudes sur l’état actuel du RCSA.

Etes-vous inquiet pour le Racing Club de Strasbourg, qui après quinze jours s’est retrouvé vice-champion de France ?

Ce n’est pas parce que le Racing a un coach talentueux, je pense qu’il (Julian Stefan, NDLR) Sait trouver les bons mots et ingrédients pour passer au niveau supérieur. “C’est compliqué mais rien – pour le moment – de catastrophe. J’aime dire qu’être dans cette position pendant la pause, c’est mieux qu’en fin de saison. Bien sûr, maintenant, il faut réagir.” Il s’agit de travailler en équipe et collectivement. Les joueurs en étaient certainement conscients. Un endroit pour les réactions du championnat. À mon avis rien ne peut être réparé

Il est souvent arrivé dans l’histoire du Racing d’alterner entre de bonnes saisons. (sixième place l’an dernier, ndlr) et une année plus complexe… Comment expliquez-vous cela?

Lire Aussi :  Saint-Nazaire : de Gosselin à Spencer, les visages d'un promu surprenant en Ligue A

Cela pourrait être une libération mentale. On a eu ça quand on a fait une bonne saison en Coupe d’Europe, l’année suivante c’était beaucoup plus difficile. La chose la plus difficile dans le football est la confirmation. Je pense que c’est une période compliquée. Mais il n’est pas encore trop tard pour élever le niveau. Ou cela pourrait être lié à la déception de certains joueurs qui n’ont pas pu partir. parce que la qualité des joueurs existe toujours Ils sont encore jeunes comme la saison dernière. C’est du haut niveau, toujours à 100%.

A cette époque, on se souvient quand les choses Ça ne s’est pas bien passé, les gens de La Meinau étaient assez divers. Aujourd’hui, même si la situation est assez préoccupante, le Kop strasbourgeois est toujours sur le terrain depuis le premier match… y a-t-il une surprise ?

Lire Aussi :  Thomas Detry et Rasmus Højgaard en tête avant un dernier tour passionnant

Non, compte tenu des moments difficiles qu’ils ont traversés ces dernières années. Je pense qu’ils peuvent regarder les choses. hors de vue C’est leur crédit. Je crois que les Strasbourgeois sont fidèles à 200% et passionnés par la course. Les joueurs en veulent encore plus. Soyez un public d’or… quelque chose de clairement spécial

Message à transmettre aux sponsors du Racing ?

Lire Aussi :  Irrésistibles, invincibles… Les Bleus ont-ils déjà tout montré avant la Coupe du monde ?

Je suis entièrement d’accord avec eux. La saison est encore loin J’espère que le public vivra de grands moments avec le Racing en deuxième partie de saison. Tout est encore possible ! Je souhaite un prompt rétablissement avec de bons résultats. Je félicite ce public et j’espère qu’il soutiendra son équipe jusqu’au bout.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button