Vladimir Poutine menace l’Occident de “réduire la production” de pétrole russe

Retrouvez tous nos live #UKRAINE ici.

A 17h39 : Le journaliste Ben Barnier s’est rendu dans la région de Kharkiv où les Ukrainiens sont contraints de traverser la rivière gelée dans de petites embarcations pour aller chercher de la nourriture de l’autre côté de la rivière. “Un jour nous tomberons dans l’eau gelée”dit l’un d’eux.

(infos en français)

A 17h23 : Les rues de Kyiv sont plongées dans l’obscurité. Comme le rapporte Lucy Chaumet, seuls quelques bâtiments sont alimentés en électricité.

(infos en français)

A 17h21 : Notre journaliste Lucy Chaumet rencontre Tetiana, une habitante de Kew, qui explique comment elle tente de faire face aux coupures d’électricité en plein hiver.

(infos en français)

A 17h01 : L’émission exclusive franceinfo de Kyiv démarre sur la chaîne 27. Vous pouvez également le regarder dans notre direct.

(infos en français)

15h47 : « Comment trouver un accord ? Et peut-on s’entendre sur un seul ? Et avec quelles garanties ? C’est évidemment toute la question (…) mais à la fin il faut trouver un accord. nous sommes prêts pour ces arrangements, nous sommes ouverts, mais cela nous fait réfléchir à qui nous avons affaire.C’est ce qu’a dit Vladimir Poutine en marge du sommet régional au Kirghizistan.

15h58 : Un contrat sera nécessaire. “Pour terminer” Vladimir Poutine admet avoir mis fin à la guerre en Ukraine. Cependant, le président russe a exprimé des doutes à ce sujet. “confiance” Que Moscou, dit-il, peut garder dans ses dialogues.

15h21 : Dans le sud de l’Ukraine, des infrastructures énergétiques ont été construites autour de Kherson “pratiquement détruit” Telle est la situation lors du retrait des forces russes. “compliqué” à Odessa, selon l’opérateur national Ukrainenergo. “Plus d’un millier de missiles et de drones” Il a été tiré par la Russie “A partir du 10 octobre”Selon Volodymyr Koudritskiï, patron d’Ukrenergo, l’histoire des premières grandes attaques contre des sites énergétiques.

Lire Aussi :  Fessalgie : 2 exercices à connaître pour stopper la douleur

(ANATOLII STEPANOV/AFP)

15h11 : En déplacement au Kirghizistan pour un sommet régional, Vladimir Poutine a également rendu visite à la basketteuse américaine Brittany Griner pour la libération du trafiquant d’armes russe Viktor Bout. Il existe d’autres échanges de prisonniers entre Moscou et Washington. “possible”juge le président russe. « Des contacts sont en cours au niveau des services de renseignement.

15h08 : Vladimir Poutine a menacé l’Occident. “Réduire la productivité” Huile russe “Si nécessaire”. L’annonce intervient quelques jours après que l’UE, le G7 et l’Australie ont introduit un plafond de prix de 60 $ sur le pétrole russe. La procédure que l’Occident a imaginée. “Une décision stupide” OMS “N’affecte pas la Russie”Selon le président russe.

13h55 : Verdict pour Ilia Iachin Vient d’être annoncé. L’anti-russe est condamné. Il a été condamné à huit ans et demi de prison pour avoir critiqué l’opération militaire contre l’Ukraine. Condamnation d’un autre dissident russe, Alexei Navalny, emprisonné en Russie depuis début 2021 “Décision honteuse”.

13h05 : Le concurrent russe Ilya Yashin a été reconnu coupable par le tribunal de la radiodiffusion de Moscou. “fausses nouvelles” Critiquant l’armée russe pour ses actions en Ukraine. Sa peine n’a pas encore été prononcée. Son procès a été particulièrement suivi en Russie, car il était l’un des derniers éminents dissidents russes à ne pas avoir fui le pays ni été emprisonné.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky attendu mercredi à Washington

(YOURI KOCHETKOV/AFP)

12h56 : Borodyanka, Ukraine.

Au milieu de la maison en ruine à cause des bombardements russes, nous sommes allés voir les oeuvres de Banksy.

A partir de 17h @franceinfo sera diffusé sur la chaîne 27, une émission spéciale sur la résilience en Ukraine

@LouisLaforgeFTV

#franceinfoenUkraine https://t.co/HrKSBGQFQ3

12h56 : Comment vivent les Ukrainiens après plus de neuf mois de conflit ? Notre journaliste Lucy Chaumet est à Borodinka près de Kew pour faire un reportage sur la vie quotidienne dans le pays. Vous pouvez suivre l’émission exclusive France Info sur Canal 27 à partir de 17h.

12h24 : Ce n’est pas la première fois que Kyiv accuse Moscou d’avoir maltraité des responsables ukrainiens sur le site de la centrale électrique de Zaporozhye. Fin septembre, son directeur général a été arrêté par les forces russes, avant d’être relâché quelques jours plus tard.

12h34 : L’Ukraine accuse la Russie d’avoir détenu deux employés de la centrale nucléaire de Zaporijia détenue par Moscou. hier, “L’armée russe a saccagé les locaux où se trouve le Département central des programmes sociaux et (…) a violemment battu le chef du département, Oleksiy Trubenkov, et son adjoint, Yuriy Androsov.”Selon Energoatom. “Après ce passage à tabac violent”forces russes “les a fait sortir et les a emmenés dans une direction inconnue”poursuit l’opérateur nucléaire ukrainien.

Lire Aussi :  Un avion militaire chinois vole à moins de trois mètres d'un avion de l'armée américaine

11h55 : Comment vivent les Ukrainiens après plus de neuf mois de conflit ? La chaîne d’information de France Télévision change d’antenne et présente une édition spéciale de Q pour rendre compte de la vie quotidienne dans le pays. L’émission sera animée par Louis Laforge et Lucie Chaumet. Rendez-vous sur France Info, Canal 27 à partir de 17h.

Lucie Chaumette et Louis Laforge présentent une édition spéciale de Kyiv le vendredi 9 octobre.  (FRANCEINFO) (FRANCEINFO)

10h14 : “Les accusations contre la Russie incluront mon terrorisme.”

Le président ukrainien a accusé hier les forces russes d’exploiter de vastes étendues de territoire qu’elles ont abandonnées lors de leur retrait d’Ukraine. “Des mines enterrées, des fils-pièges, des bâtiments minés, des voitures et des infrastructures… c’est plus de 170 000 kilomètres carrés de territoire dangereux”, il ajouta. Suivez les derniers développements du litige dans notre direct.

09:52 : Un journal intime a été découvert dans la région d’Izym au nord-est de l’Ukraine suite au retrait des troupes russes en septembre dernier. Son auteur, Volodymyr Vakulenko, a raconté méthodiquement la guerre avant d’être exécuté par les forces russes pour des positions anti-Moscou.

Des proches de Vladimir Vakulenko lors de ses funérailles à Kharkiv, en Ukraine, le 6 décembre 2022 (Sergiy Kozlov/EPA). (Sergei Kozlov/EPA)

07:08 : du quotidien Libération Choisit sa partie pour afficher la livraison de l’aide humanitaire en Ukraine dans le cadre du conflit. Alors que les ONG n’ont pu bénéficier que de 0,3 % de l’aide collectée par les Nations unies, les journalistes s’y sont rendus pour rendre compte de la situation. (Libération)

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button